Bienvenue sur www.lecreusot.com. Nous sommes le Vendredi 21 septembre 2018.      

Stèle souvenir - Monument aux morts - Monument 1870
Le Monument aux morts - Place Charles de Gaulle
En  1919, Eugène Schneider souhaita rendre hommage aux ouvriers creusotins et perpétuer leur mémoire, mais également rappeler le sacrifice de son fils Henri-Paul, tué en combat aérien le 23 février 1918 à Aspach. Il demanda à Paul Albert Bartholomé, un des sculpteurs les plus renommés de l'époque d'étudier un projet.


Au centre devait se trouver un groupe de 7 personnages avec, au premier plan Henri-Paul, en tenue d'aviateur. Cette scène aurait été encadrée par 8 bas reliefs de bronze de 3m x 2m. Cette oeuvre ne fit pas l'unanimité. Le projet fut abandonné, Alors que deux personnages (un ouvrier et un employé) ainsi qu'un des bas reliefs avaient déjà été fondus à Paris. Ces pièces sont présentées à l'extérieur de l'Académie François Bourdon.

Monument aux morts - Le Creusot en Bourgogne - 71200

Le monument fut finalement réalisé en 1929, par l'entreprise Pagani, qui travailla sous la direction de l'architecte de l'usine, Monsieur Devillard. Les sculptures sont de Descotes. Le monument est appuyé sur la Montagne des boulets (ainsi appelée car pendant la guerre de 1870, on tirait dessus pour essayer les canons), à l'emplacement de la cour de la caserne Sercey (dont le bâtiment a laissé place aujourd'hui à l'école Charles de Gaulle et au centre médico-social).
Le monument est constitué d'une partie centale trapézoïdale, devant laquelle une femme en pleurs est appuyée sur un tombeau. Elle tient à la main une couronne de lauriers. L'ensemble est sculpté dans le marbre blanc. Au dessus, un médaillon représente un poilu de profil. Des palmes, la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre soutiennent le médaillon. Au dessus de la partie centrale brûle la flamme du souvenir.
Deux inscriptions figurent sur la partie centrale :

"Aux héroïques et glorieux enfants du Creusot morts pour la France"
"Honneur et Patrie"

Sur le socle a été rajouté : "A la mémoire de toutes les victimes civiles du Creusot  1939-1945"
pour rappeler la mort de 378 civils pendant la deuxième guerre mondiale.
Les deux ailes du monument portent chacune trois panneaux, où figurent les noms des 879 creusotins morts en 14-18, surmontés des noms des grands champs de bataille de 14-18 : Alsace, Argonne, Champagne, Marne, Somme, Verdun.
Sur les piliers ont été rajoutés les noms de 195 soldats et résistants de 39-45 et ceux de 10 soldats tués en Indochine (54-62).
L'inauguration du monument  a eu lieu le 11 mai 1930, les stèles ont été inaugurées le 8 mai 1953, en présence du Général Koenig.
Une stèle, rajoutée par la suite, rappelle le souvenir des morts en Algérie.

   
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Cérémonie du 11 novembre 1998 - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Monument aux morts - Place Charles de Gaulle - Le creusot en Bourgogne - 71200
Cliquer sur les images pour les agrandir